LED ACADEMY Fond d'écran
LED ACADEMY Bandeau

Traitement thérapeutique LED : Influence de différentes longueurs d’onde sur l’horloge biologique : intérêt et applications au cours du vieillissement par Dr François Duforez

Influence de différentes longueurs d’onde sur l’horloge biologique : intérêt et applications au cours du vieillissement par Dr François Duforez

Retour Nous contacter Identifiez-vous

cliquez sur les images pour les agrandir

Influence de différentes longueurs d’onde sur l’horloge biologique : intérêt et applications au cours du vieillissement par Dr François Duforez
Influence de différentes longueurs d’onde sur l’horloge biologique : intérêt et applications au cours du vieillissement par Dr François Duforez

 

Docteur François DUFOREZ

Centre du Sommeil et de la Vigilance. Centre de référence hypersomnies rares.

Hôtel-Dieu de Paris, APHP, Université Paris 5.

1 pl. du Parvis Notre Dame, 75181 PARIS CEDEX 04

 

European Sleep Center

9/11 avenue Franklin Roosevelt, PARIS 8ème

 

 

 

L’influence de la lumière sur le monde vivant (végétal et animal) est observable concrètement au quotidien. Les variations saisonnières de la lumière ont, nous le savons, une influence sur nos comportements.

Mais bien que le rôle de la lumière sur notre humeur et sur un certain nombre de nos rythmes biologiques dont le sommeil soit évident, il n’est pas toujours facile d’utiliser la lumière naturelle du jour dans la vie quotidienne…

Parallèlement, les perturbations du sommeil chez les  seniors sont fréquentes, notamment les troubles du rythme veille/sommeil. Les seniors représentent 20% de la population avec une espérance de vie qui s’allonge et les méthodes médicamenteuses ne sont pas dénuées d’effets secondaires en vieillissant

Pour ces seniors, réajuster l’horloge biologique grâce à la lumière est un conseil clé.

En effet, parmi ces troubles spécifiques du mécanisme du vieillissement, certains sont susceptibles d’être améliorées par la luminothérapie : ce sont les altérations du rythme circadien et de la sécrétion de mélatonine, et l’exposition insuffisante à la lumière avec des conséquences possibles sur la vigilance et sur l’humeur.