LED ACADEMY Fond d'écran
LED ACADEMY Bandeau

Traitement thérapeutique LED : PHOTOBIOMODULATION LED ET MALADIES AUTO-IMMUNES - DR Suzanne HAUSDORFER

PHOTOBIOMODULATION LED ET MALADIES AUTO-IMMUNES - DR Suzanne HAUSDORFER

Retour Nous contacter Identifiez-vous

cliquez sur les images pour les agrandir

Present Hausdorfer Dr Hausdorfer
Present Hausdorfer Dr Hausdorfer

 

Photobiomodulation Led et maladies auto-immunes

 

L’observation clinique est souvent le point de départ d’une recherche plus ciblée sur certaines pathologies.


L’effet cicatrisant et réparateur de la photobiomodulation dans certaines longueurs d’onde comme le rouge (650 nm) et l’infra-rouge proche (850 nm) lui a donnée une place de choix au cours de la cicatrisation.


Le Dr Suzanne Hausdorfer (Dermatologue et trésorière de notre association) nous présente ici une série de magnifiques cas cliniques de maladies auto-immunes cutanées. Elle nous invite à une réflexion sur l’incidence de cette illumination en basse énergie sur l’amélioration de signes à la fois cliniques et fonctionnels.


Le couple antigène lymphocyte -TCD 4 met en jeu un système immunitaire complexe mobile nécessaire au véhicule d’une bonne signalisation.


Au centre de ce théâtre les cytokines : effecteurs immunologiques (interleukines, chimiokines) guident les informations nécessaires à une communication cellulaire de qualité.


Nous connaissons les cytokines pro-inflammatoires Interleukine 1 TNF, Il 3 et 6


L'auto-immunité est un phénomène sous-jacent fréquent rarement exprimé. Il évolue en poussées récidivantes.


C’est par des processus de transduction, transcription que le message lumineux devient : prolifération, régulation ou prolifération cellulaire.


Tout passe par la mitochondrie que la photo-accepteur soit la membrane cellulaire (IR) ou la membrane mitochondriale (Visible). (PBM*


PBM*: Photobiomodulation
Il existe cependant une particularité propre à l’illumination infra-rouge proche à 850 nm: la dégranulation de mastocytes et la libération de nombreux facteurs clés de la cicatrisation. (Revoir rubrique Monaco comptes rendus Dr Glen Calderhead)

 

Vitiligo, Alopécie en Aires, Lupus érythémateux chronique, discoïde du cuir chevelu, prurit chronique vascularité chronique, eczéma atopique: autant de pathologies mystérieuses et sans doute auto-immunes ? ….


L’efficacité de certaine longueurs d’onde déjà connues comme le proche infra-rouge et le rouge (citées) nous invite à une nouvelle approche prometteuse..