LED ACADEMY Fond d'écran
LED ACADEMY Bandeau

Traitement thérapeutique LED : 5CC - Barcelone: PBM paramètres cliniques - DR Michèle PELLETIER

5CC - Barcelone: PBM paramètres cliniques - DR Michèle PELLETIER

Retour Nous contacter Identifiez-vous

cliquez sur les images pour les agrandir

ELA barcelone 2016
ELA barcelone 2016

 

 

Chers amis


Voici l’automne revenu et peut être une belle vendange pour L’European Led Academy.


Elle s’est distinguée à la fin du mois d’aout à Barcelone au Congrès des 5 continents, avec un thème qui nous est cher.


Comment la PBM a changé les règles du jeu dans notre pratique quotidienne ?


Le Dr Suzanne Hausdorfer (Belgique) a exposé sa technique pour réduire l’éviction sociale lors de l’utilisation de radiofréquence fractionnée micro plasma et ultrasons. En combinant à l’illumination en rouge et proche infrarouge


Le Dr Linda Fouque a déroulé le cercle vicieux d e l’acné et comment la Pbm* dans le bleu peut rompre cette fatalité et même la prévenir.


Certaines infections sont coriaces et posent de vrais problèmes de santé publique (résistance accrue aux antibiotiques) comme les biofilms. La PBM dynamise alors un produit (c’est à dire en PDT) offre réellement une issue à ces infections redoutables et chroniques que sont les biofilms.
Le Pr Patrizia D’Alessio a dessiné une fresque très complète de ce fléau: Le Biofilm. Avec des dégâts sournois et des phénomènes d’échappement. 

Une évocation des principales caractéristiques cliniques nous permet de guider l’observance de notre patient en pratique.

Travail du champ de la lésion, régulation, effet retard…Les résultats ne sont jamais immédiats. Le DR Pelletier insiste sur ce fait.


C’est au tour du Dr Jared Jagdeo de Sacramento de nous expliquer que la photobiomodulation peut aussi inhiber la multiplication de fibroblastes en haute dose d’énergie de l’ordre de 300mw /cm2
(Mais toujours en Low Level Laser Therapy).
Nous déplaçons alors le curseur vers la droite de la courbe d’Arndt Schulz. L’étude in vivo semble rejoindre le: in Vitro.
Un espoir certain pour la régulation de la cicatrisation en excès par exemple.


Le Dr Klaus Fritz (Allemagne) refait une vue aérienne des principales avancées de la cicatrisation en PBM.


Pablo Naranjo (Espagne), nous fait partager les différents protocoles combinant la photobiomodulaton pour réduire l’inflammation des procédures et par la même les hyperpigmentations réactionnelles
pour convaincre sans effort les cas cliniques présentés sont très évocateurs.

Les WS en sont les témoins incontestables.


Seront postées sur le site les principales présentations.

 

Voila le mois de septembre bientôt terminé.


Les 10, 11, 12 novembre à Nice, la certification des bonnes pratiques en PBM accueillera tous ceux qui veulent acquérir des bases fondamentales nécessaires à un bonne pratique.

Les workshops se dérouleront dans le centre du Dr Linda Fouque à Nice.

 
Le 3 et 4 mai 2017 à Arcachon en partenariat avec l’Association de médecine morphologique et esthétique accueillera une session dédiée à la Rhumatologie et l’apport de la PBM*.
Qui en effet ne souffre pas de dérouillage matinal, de tendinite et de bien d’autres réactions inflammatoires articulaires invalidants. Les lectures émailleront des Workshops.
Un calendrier qui promet de beaux partages


Très bonne rentrée

Michèle PELLETIER

Voir fichier PDF